Dar Rhislane, une éblouissante aventure

6 Mars 2008, 16:37  -  #Voyages- Art et Société.

Marrakech,  ville Berbère et caravanière avec  ses maisons rouges coiffées de vertes palmeraies, de plantations d’oliviers séculaires, d’orangers odorants, de cimes enneigées, séduit en toutes saisons.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Par Anne Antomarchi
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Perle Rouge du Maroc, bâtie au pied du haut Atlas, Marrakech est une ville impériale et la capitale du sud Marocain. Ses portes monumentales de style hispano-mauresque servirent de modèle dans d’autres villes. Ses remparts du XIIe siècle, forment une imposante enceinte en pisé d’argile haute de 8 à 10 mètres. Ses portes s’ouvrent sur une éblouissante aventure
Fichier hébergé par Archive-Host.com
La Place El Fna est le rendez-vous des caravaniers, ici les Porteurs d'eau et leurs coupes en argent.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Toujours sur la Place Jemâa El Fna, les  femmes berbères, descendues de leurs villages dessinent d'admirables Fichier hébergé par Archive-Host.com
arabesques sur les mains des touristes.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Les Souks
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Dar Rhyslane
Fichier hébergé par Archive-Host.com

À quelques pas de la Place Jemâa El Fna et des Souks, le raffinement, le calme et la fraîcheur d'un jardin d'architecte vous accueillent comme l'hôte privilégié d'un art de vivre presque oublié; je vous invite entre ombre et lumière.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Dar Rhyslane se dresse au cœur de l'Hivernage, un quartier résidentiel où le temps qui passe semble s'offrir une parenthèse. Ce Palais est l’oeuvre du célèbre architecte Charles Boccara. Une heureuse rencontre de l’Art Déco et du style Oriental. Dar Rhyslane est un hommage à la maison Patios.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
On admire les Minzehs qui flanquent chaque côté de la façade. Comme dans les palais d’autrefois, les espaces s’organisent en séquences de l’art de vivre marocain.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
On pénètre dans la demeure en franchissant une grille ouvragée qui ouvre de part et d’autre sur un premier patio composé de deux bassins de plantes aquatiques, animés de papyrus et nénuphars.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
On atteint ensuite l’hôtel par une sorte de galerie, voûtée, édifiée en briquettes traditionnelles, les fakra, la galerie équivaut à la ruelle de la médina.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Les fleurs du jardin
Fichier hébergé par Archive-Host.com
La piscine
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Dans la cité-jardin, les chevaux tirent, au trot, des calèches, comme pour laisser la mémoire remonter le temps ou l’arrêter.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Le sortilège des souks.
Dans ce dédale où chaque coin de rue est un tableau, sans but ni boussole, se laisser surprendre, jusqu’à l’ensorcellement final.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Ici tout marche différemment, à l’inverse de notre analyse rationnelle. C’est une espèce d’ivresse sans fin devant les richesses accumulées, un perpétuel bouillonnement de mystère. >Regarde ce tapis : seule la femme qui l’a tissé connaît la signification des dessins!
Fichier hébergé par Archive-Host.com
«L’Instant»
Un parcours en roue libre où s’égrènent  les heures magiques des Souks. Ici, la criée aux tapis, lorsque les villageois venus de l’Atlas se tiennent à l’écart de la vente aux enchères et de la joute hallucinatoire des «crieurs» et des acheteurs.
Fichier hébergé par Archive-Host.com Là au hasard d’une ruelle au calme tapageur où chacun est libre de jouer aux cartes ou de regarder en l’air, d’écouter de la musique ou de dormir à même le sol. Dans ce flot continu et désordonné de sons, d’images et d’odeurs, survient l’Instant, le moment où la frénésie des souks se suspend tout à coup dans le tableau d’une seconde. Un moment de vie soudainement saisi, dans cette allée où ruissellent de lumière, des centaines de babouches, au milieu des tractations et des appels pressants des marchands, retentit au loin l’appel du muezzin, alors les hommes disparaissent dans la mosquée.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Chez l'herboriste, combien de secrets sont gardés! combiens de maux sont soulagés!
En cet instant ce ne sont pas une, ni deux, ni trois sensations mais des dizaines faites de parfums, de bruissements de tissus, de rires, de cris et de paroles qui montent à la tête.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
En 1933 C. Mauclair s’exprime :
«Cet éblouissement, ce papillotement, c’est la joie et le trouble des yeux en ce pays où l’on est forcé de voir et de voir encore et sans cesse jusqu’au surmenage de la rétine, jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus et souhaite la nuit comme le gosier altéré souhaite la fraîcheur de l’eau»
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Quand : En toute saison.
L’emplacement : Quartier de l’hivernage. Près des  attractions.
rhizlane@menara.ma   
Tél. (+212) 44 42 13 03
L’architecture : L’Art Déco mauresque.
La déco : Éblouissante de fraîcheur et d’harmonie.
Le personnel : Totalement voué aux visiteurs.
Les tarifs : Sur demande.
Attraits particuliers : Sa décoration, son jardin. Ses patios.
19 chambres dont 3 suites.
Remerciements à Royal Air Maroc, et l’Office National Marocain du Tourisme à Montréal.

Vous pouvez me laisser un commentaire, ça me ferait plaisir.
D'autres beaux reportages ... pour très bientôt.
Je sais que vous me lisez.  Vous m'envoyez des courriels, ça serait si simple de donner votre opinion dans un commentaire; Vous partez en voyage? posez des questions ... je vous répondrais. J'ai mille secrets à partager.
Vous pourriez aussi vous inscrire à la News Letter... merci à tous.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

muziotti 21/09/2013 15:57

Merci Anne pour ce magnifique voyage... pour reprendre vos paroles: "le monde est beau si on veut bien regarder"...Tanti basgi

Antomarchi Anne 16/11/2009 23:31



Merci Sandrine,
Au plaisir, venez me rendre visite je vais ajouter d'autres reportages.Anne 



Sandrine 16/11/2009 22:30


Superbe.


Jean-Nicolas Bordeleau 01/07/2009 15:05

anne maitenant je compremd se que tu fait cette article est fantastique                                                       J-N

anne Antomarchi 14/02/2009 16:57

Bonjour Jean Ludovic, merci pour vos propos, c'est gentil, vous pouvez me contacter si vous avez besoin d'infos, je répondrais avec plaisir, le Maroc est une belle destination, le monde est beau si on veut bien regarder...faisons un effort pour conserver notre planète. Merci pour votre passage ça m'encourage.. votre P'tit de 6 ans aimerait lui aussi. Anne