Salies-de-Béarn, quand l’Histoire dépasse la Légende

par Razgovor  -  4 Novembre 2008, 06:13

Au Moyen Âge, à Salies-de-Béarn, des hommes se mobilisent pour créer une corporation autour de la fontaine source de vie. Cinq siècles plus tard, ce sont les mêmes règles qui régissent la société des « Parts Prenants » Elle est un modèle de démocracie et d’originalité.Fichier hébergé par Archive-Host.com
Lovée au creux de collines émeraude, la “Venise du Béarn”, nommée ainsi à cause de ses maisons bâties sur pilotis qui surplombent la rivière, « le Saleys », séduit. Marquée par le temps et l’histoire, la découverte, dès l’Antiquité de sa source salée, l’a rendue riche et célèbre.
Par Anne Antomarchi

Douceur de vivre.
Salies-de-Béarn se situe en Aquitaine aussi nommée le” pays des eaux”. Cinq départements: Dordogne, Gironde, Landes, Lot et Garonne, Pyrénées-Atlantiques. Salies-de-Béarn se trouve dans les Pyrénées-Atlantiques, en Béarn aux confins du Pays Basque. Le département est synonyme de belles plages, de surf, de golfs perfomants, de thalasso-spas et de Palaces fabuleux…de chateaux.
Fichier hébergé par Archive-Host.com

SudOuest071957_RT8.jpg
Mais dans l’arrière-pays, à trente minutes à peine du littoral, est un monde de couleurs et de saveurs.
SudOuest071966_RT8.jpg
Des collines intensément vertes qui se prennent pour des montagnes, de belles routes sinueuses, des villages pimpants aux “Etches” (maisons) blanches, serrées autour du clocher carré, le cimetière juste derrière le fronton de pelote!
SudOuest071659_RT8.jpg
Le vignoble d'Irouléguy, vue sur la vallée.
C’est l’art du tissage, de la poterie, c’est le piment d’Epelette, la route des fromages de Saint-Jean-de-Luz au col d’Aubisque.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
La vallée des Aldudes dont la renommée des charcutiers n’est plus à faire. On y déguste des jambons vieux de trois ans.
L'entrée de l'atelier de poterie
Fichier hébergé par Archive-Host.com
La Poterie Goicoechea est fondée en 1960 par Jean Baptiste et Céline Goicoechea. Leur fils Michel et son épouse Terexa reprennent le flambeau avec la volonté de perpétuer et développer le savoir faire artisanal.
Chez Poterie Goicoechea, l’originalité réside :
- dans les techniques artisanales utilisées,
- dans une collection originale et haut de gamme de grandes pièces jusqu'à 130 cms de diamètre et 2 m de hauteur,
- dans une terre claire patinée donnant un caractère unique aux modèles.
Fichier hébergé par Archive-Host.com<br><span style= 
L'argile travaillée doit être pétrie et malaxée afin de supprimer toutes les bulles d'air. Dans le travail au tour, il faut associer divers mouvements et positions des mains pour donner une forme à un bloc d'argile posé sur une girelle. C'est une technique difficile qui demande plusieurs années d'expérience.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Une collection d'emphores anciennes sont la fierté de l'artisan.
Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Et partout, en ce Midi océan, se découvrent de petites villes aux places animées, bordées d’arcades, des rivières traversées par de romantiques ponts de pierres et moulins à eau.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Une place pour se rafraîchir à Saint-Jean-de-Luz

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Alerte Orange cette journée à à Saint-Jean-Pied de-Port.
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le Cloître Sainte Marie à Bayonne:
Ce cloître de style gothique, parmi les plus vaste en France, est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.
Il est très bien conservé et son entrée est libre. Vous y admirerez la finesse des sculptures des arceaux qui donnent sur la cour intérieure.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Se dressent des remparts à la Vauban, des Églises dont le portail finement ouvragé peut conduire à un choeur flamboyant où le sourire de la renaissance adoucit le gothique finissant, s’égrènent de nobles demeures au bout d’une allée d’hortensias roses, .
Fichier hébergé par Archive-Host.com
s’éveillent des Palaces Belle Époque.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Ballade dans la ville.Salies-de-Béarn.
Salies-de-Béarn est une Station Thermale reconnue et réputée, une ville dont le patrimoine est préservé.
Commencez par le quartier des Thermes. Rare en été, la pluie tombait, fine… Ici tout rappelle l’époque Napoléon III. Lorsque vous traverserez le Parc Municipal, admirez le kiosque à Musique, et les Thermes : un vaste bâtiment rayé rouge et blanc, qui dégage un parfum d’Orient avec sa façade aux arches Mauresques.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
À quelques mètres, l’hôtel du Parc, un Palace datant de la Belle Époque vient d’être restauré, il a réouvert ses portes au printemps 2007. Spéctaculaire, est la verrière du XIXe siècle coiffant un hall majestueux où courent sur trois étages de splendides galeries d’époque. Au rez-de-chaussée, l’hôtel abrite un casino, un restaurant où l’on sert une cuisine régionale. De larges fenêtres ouvrent sur une grande terrasse style 1900 et sur un parc arboré. Les chambres magnifiquement décorées ont un style minimaliste coloré.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Le quartier Ancien de Salies, beau même par temps gris, se visite à pied. Au hasard des venelles étroites et des petits canaux, tôt le matin, le calme est surprenant, seul se fait entendre, le bruit de l’eau de la rivière Saleys. Les maisons à pans de bois, aux toits à double pente, couverts de tuiles picon brunes en forme d’écailles pour les plus anciennes, sont magnifiques. Les encorbellements et les balcons en dentelle de bois débordent de fleurs. Chaque maison est collée à sa voisine et l’ensemble s’enroule comme une coquille d’escargot autour de la source salée.
Fichier hébergé par Archive-Host.comLonger les rues étroites aux trottoirs presque inexistants, totalement encombrés de bacs à fleurs, tandis que sur les façades, courent les géraniums grimpants, les vignes vierges. Brillent sous la pluie les volets rouges ou lilas. Faire une pause dans un petit jardin suspendu au-dessus de la rivière, admirer les terrasses où quelques « lève tôt » déjeunent en toute tranquillité. Salies-de-Béarn semble être à  portée de voix humaine. Un village de poupées où il n’y a pas de place pour le bruit. Y règne une atmosphère hors du temps qui n’est pas pour déplaire. S’arrêter à la Fontaine du Sanglier.

La légende.
"Se you nou y eri mourt, arrès n'y bibéré", c'est-à-dire: "Si je n'y étais pas mort, personne n'y vivrait". On peut encore lire ces mots sur la fontaine, Place du Bayaà à Salies-de-Béarn.
Cette légende raconte qu’un sanglier à été trouvé mort auprès d’une source, ses poils étaient recouverts de cristaux de sel.
Une histoire étonnante
Daniel Boulin Directeur général des Thermes, du spa et de cette étonnante saline  : Ces sources salées étaient connues dès l'âge du Bronze, des fouilles importantes autour de Salies en ont révélé l’existence. Un premier document évoque la ville, aux environs de l’an Mil, par la suite, un document précis, rédigé en 1032 à Saint Pé de Génères, aujourd’hui Saint-Pé-de-Bigorre, mentionne l‘exploitation du sel; il atteste la présence d’une poêle à fabriquer le sel, à Salies-de-Béarn.
Des cabanes appelée  « Salies » se construisent et forme une bourgade autour de cette découverte exceptionnelle. Les hommes se mirent à extraire le sel et le sanglier devint l'emblème de la Cité 
Imaginez la joie des habitants! Les Maîtres sauniers recueillaient cet or blanc qui attisa des convoitises au point d’être l’objet d’une véritable contrebande. Il a fallu réglementer l’usage du sel.
Comment? Quel était ce règlement ?
 On crée la Corporation des “ Part-Prenants” de la Source Salée. Codifiée à partir de 1526 puis inscrite définitivement au « Livre Noir » de la Cité en 1587.  Les habitants, groupés autour de cette richesse naturelle voulaient éviter que règne la loi du plus fortt pour la distribution de l’eau.
Au Moyen Âge, le sel est une denrée rare et précieuse, Salies-de-Béarn en avait le monopole. Monnaie d’échange, le sel était utilisé dans les rites religieux, il relevait le goût des aliments. Le sel permettait la conservation des denrées, évitant ainsi les famines. Devenu aujourd'hui un simple condiment, il était autrefois un véritable élément de survie et le posséder générait puissance et richesse.
Le texte :  «  Ladite ville possède comme propre et particulière à soi la fontaine salée qui est dans ladite ville, laquelle était accoutumée d’être vuidée anciennement en foule, d’où résultaient un grand désordre et confusion et la plus grande partie du peuple. Entre autres, les femmes veuves, enfants, orphelins, demeuraient privés du susdit bien communs, faute d’avoir les moyens de pouvoir tirer l’eau avec les autres qui avaient force, pouvoir et faculté d’y envoyer ou bien d’y aller en personne ».
Pourquoi la ville est bâtie en escargot autour de sa source?
Jadis, autour de ce bassin à ciel ouvert, à heures précises, la cloche sonnait; alors les tiredous, (porteurs) s’emparaient des sameaux (cuves) et fonçaient à travers la cité afin de déverser  rapidement, le contenu dans les coulédés (auges de Pierre) devant les maisons. Les habitants de Salies-de- Béarn avaient intétrêt à résider près du bassin, la charge est lourde. Le temps  compté. On se relayait à mis chemin pour aller plus vite. Si, par faute de temps, on ne pouvait exercer son droit, il fallait attendre jusqu’au prochain tour…. Sur la Place Bayaà. En 1841 le bassin d’eau salée était toujours là, à la disposition du public. L’année 1841 voit la création des salines de la Cité. En 1857, un établissement de bains fut construit. Aujourd’hui le bassin est souterrain.Fichier hébergé par Archive-Host.com
Daniel Boulin: Sachez qu’encore aujourd’hui les habitants de Salies sont propriétaires de leur source salée. Les salisiens ” Part-Prenants “jouissent d’un privilège perpétué depuis 1587. Le bel immeuble d’influence Maure appartient aux « Part Prenants » habitants de Salies descendant en ligne directe de ceux qui étaient présents en 1587. Incroyable non?
 Le personnel oeuvrant dans le domaine du sel est  originaire de Salies?
La plupart, quatorze sont reliés ou Parts Prenants eux même soit 30 % à temps complet.
La clientèle vient pour quel service?
-Pour le sport et la piscine thermale: clientèle locale pour la remise en forme (spa) nationale et anglaise et espagnole. Pour le  “People “ Madeleine Malraux pianiste et épouse d'André Malraux fréquente assidûment les thermes.
- Pour la cure. Les vertus des eaux soignent avec bonheur les rhumatismes, la stérilité.
 (Voir adresse du site Web )
Comment produit-on le sel ?
L’eau salée est pompée à la source (16 degrés) et mise en bassin de décantation, (par deux foix ) pour faire précipiter le fer qui s’oxide au contact de l’air et par gravité descend au fond du basin pour produire le sel très blanc que vous voyez.
À quoi attribuez vous la légèreté des cristaux de votre la fleur de sel? A la chaleur de l'eau (80°) et à la composition physico chimique particulière.
Lorsque la fleur de sel apparaît à la surface du bassin, elle est délicatement «cueillie» à la main. La lousse à fleur, un genre d’épuisette en filet très fin, est promenée à la surface des aires saunantes. La récolte est égouttée dans de grands tamis rectangulaires qui laissent tomber le restant d’humidité.
La fleur de sel se compose de fins cristaux d’halite riches en magnésium et en iode. Elle flotte sur l’eau à 80 degrés, immaculée, dans un nuage de vapeur… Elle a une saveur unique, rare et rustique, elle est le chic du chic, sur un carré d’agneau… Légère et coquante…  Du jamais vue! Origine du mot Fleur de sel? Il s'agit du sel qui  “affleure “, les paludiers allaient récolter pour eux  « l'affleur de sel », le mot a été poétisé et est entré dans le langage  populaire.
Coup de cœur : Le Bel Oiseau, Une très charmante maison d'hôtes lovée dans un parc arboré d'essences rares.SudOuest071164_RT8.jpg
À dix minutes de Salies, une charmante maison d’hôtes, dans un hameau nommé Andrein, en bordure d’un important village médiéval: Sauveterre-de-Béarn. Le domaine de Bétouzet, « Le Bel Oiseau » est la propriétée d’une décoratrice. Dans cette demeure du XVIIIe siècle, tout est élégance, sans fausse note aucune.
SudOuest071174_RT8.jpg
Les chambres avec leurs poêles en porcelaine blanche sont d’un romantisme consommé. Plus qu’une simple maison d’hôtes c’est un lieu de rencontre, pour ceux qui apprécient l’Art. Des peintres, sculpteurs y exposent régulièrement. Son parc est exeptionnel.

SudOuest071175_RT8.jpg
SudOuest071173_RT8.jpg
….  « Qu’on aille à Sauveterre, à Orthez, à Dax dans les landes au sol feutré, c’est toujours ce miel, ce calme, cette pénétrante tièdeur qui vous donne l’impression qu’on est guéri de tous ses maux » disait Hector Malot. Salies-de-Béarn, un rendez-vous avec le Sel de la vie…

Savoir :
À une demi-heure de Salies-de-Béarn
- Biarritz, St Jean de Luz, Hendaye
- L’Espagne , San Sébastien,
- Les Landes, les plages landaises.
-Visiter le Musée du sel, celui des arts et traditions. L’église Saint-Vincent et son clocher fortifié.
Artisanat:
-Broderies, patchworks,  linge de table.
Remerciements à la Maison de la France.  http://www.franceguide.com/
1 866 313-7262
À la compagnie Air Transat. www.airtransat.com
Composition de l’eau puisée à la source
Par litre: l’eau forte en chlorure, sodique, bromurée et magnésienne contient:
-  270 grammes de chlorure de sodium (le "sel") 350g tous sel confondus.10 fois l’eau de mer.
-  837 milligrammes d'ion magnesium c’est la plus forte proportion de toutes les eaux minérales inventoriées à l'échelle mondiale.
-  26 minéraux et oligo-éléments, du lithium, connu pour son action sur les affections psychosomatiques.
Ces données résultent d’une l'analyse réalisée par le laboratoire de l'Agence du Médicament. 
Le sel de Salies-de-Béarn n'est pas raffiné et contient encore tous ses minéraux naturels. Ces sels naturels ont des propriétés gustatives et un aspect différent suivant la quantité de minéraux qu'ils contiennent.
Le Sel est exporté à 80% pour les salaisons à Bayonne et pour le thermalisme à Salies même. Le reste est employé en produits de beauté, santé et pour la cuisine.
Regard sur la société du Moyen Âge :
Au XVIe siècle, les Salésiens  mettent au point des règles équitables applicables à toute la collectivité.
La Corporation tient à jour les registres des ayants-droit depuis plus de quatre siècles. Aujourd'hui, tout est informatisés. Part-Prenants: inscrits, décédés. Part-Prenants inscrits ayant quitté Salies-de-Béarn. Ledit règlement, d’une grande originalité, avait quatre objectifs clairement exprimés.
Le texte au complet sur le site de la Société : http://www.thermes-de-salies.com
Les bienfaits:    http://www.thermes-de-salies.com/fontainesalee/page19.htm
Hôtel du Parc: http://www.hotel-parc-salies-bearn.federal-hotel.com/
Le Bétouzet: www.betouzet.com
   
Remerciements: Remerciements à la Maison de la France.  http://www.franceguide.com/  pour sa générosoté.
1 866 313-7262
À la compagnie Air Transat. www.airtransat.com 
Un service impeccable en classe Club, le confort était au rendez-vous...de Montréal à Toulouse.
Reportage édité dans le quotidien Le Devoir Octobre 2008.


Lizotchka 11/03/2009 17:28

Coucou Anne,J'espère que tu vas bien et que tu as plein de voyage à l'horizon (peut-être que tu es déjà loin!). Je vais aller voir le site canadien sur la culture russe pour voir ce qui se passe. Il y a des russophones et des russophiles partout!Bises de la Sarthe!Elise

Hélène 10/11/2008 06:19

Ah, quelles images fabuleuses! Merci pour votre récit ensoleillé!Et pourquoi la route des fromages a ce nom intéressant?

LIZOTCHKA 04/11/2008 19:22

Bonsoir Anne,Irina Poletskaïa, ça me dit quelque chose. Mais je ne me rappelle pas.Bonne soirée!Merci pour ton reportage et tes photos!Bonne soirée!Elise

LIZOTCHKA 04/11/2008 15:51

Bonjour Anne,Je suis contente de voir que tu publies à nouveau. je croyais que tu avais abandonné ton blog. je suis en admiration devant tes reportages. J'étais à la présentation de ton reportage sur Saint-Pétersbourg, dans un cinéma près de Smolny. J'avais apprécié. Il montre différents aspect de la ville. Je m'inscris volontiers à ta newsletter.A bientôt.Bonne journée.Elise