Il y a péril en la demeure

par Razgovor  -  8 Août 2010, 01:03  -  #Voyages- Art et Société.

L’expression il y a péril en la demeure signifie « il y a un risque à attendre; il faut agir rapidement ». Un appel à la solidarité.

À l'Europe, et au Canada.


Le président russe Dmitri Medvedev a décrété lundi l'état d'urgence dans sept régions de Russie en raison des incendies de forêt et de tourbe qui y font rage, ont rapporté les agences russes.

"L'état d'urgence en vue d'assurer la sécurité anti-incendie est décrété dans les républiques de Mari El et de Mordovie et dans les régions de Vladimir, Voronej, Moscou, Nijni-Novgorod et Riazan", précise un décret présidentiel.
Ce texte permet de limiter l'accès aux zones où l'activité humaine pourrait provoquer de nouveaux départs de feu. Il élargit aussi la possibilité de recourir aux forces armées pour lutter contre les flammes.
Ces sept régions sont situées dans la partie occidentale de la Russie, en proie depuis plusieurs jours à de graves feux qui ont dévasté plusieurs villages, faisant au moins 34 morts.
Cette partie du pays est frappée depuis plus d'un mois par une canicule historique et une grave sécheresse. Selon les services météorologiques, les conditions climatiques ne devraient pas s'améliorer cette semaine. Source Le point.fr

La prochaine arme d'Al-Qaeda : les feux de forêts

Par www.mediarabe.info, traduction de Chawki Freïha saisis dans la zone tribale entre le Pakistan et l’Afghanistan permettent aux services de renseignement occidentaux de décrypter les projets d’Al-Qaïda en matière de terrorisme. Selon un rapport du MI6 cité par le site "Elaph.com", Oussama Ben Laden projetait une nouvelle vague terroriste baptisée "boule de feu mondiale", consistant à incendier les importantes forêts aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, en Europe et en Australie.
feux100731110325641 11 000 apx 470 Des documents secrets
Selon « Elaph.com », les spécialistes britanniques du renseignement ont mis la main, récemment, sur ces documents, dans les zones frontalières pakistano-afghanes où se cacherait Ben Laden. Selon eux, le projet terroriste du chef d’Al-Qaïda est des plus inquiétants. Car des incendies simultanés dans les importantes forêts du monde provoqueraient une catastrophe environnementale mondiale, mais aussi et surtout occuperaient les moyens des pays visés pour longtemps et ruineraient les compagnies d’assurance, et l’économie mondiale.
Selon ces informations, le FBI a alerté les pays occidentaux sur ce risque, notamment la France et l’Espagne, qui bénéficient d’une grande couverture forestière. La Californie s’inquiète pour ses végétation, mais le pays le plus menacé est l’Australie, où sévit une forte sécheresse qui fragilise ses forêts. Les forêts d’Amazonie sont également menacées.

Selon le MI6, l’auteur de ce scénario serait Abou Messaab Al-Souri (le Syrien), qui a déjà rédigé un fascicule djihadiste sous le titre « Invitation à la résistance islamique mondiale ». Selon « Elaph.com », Abou Messaab Al-Souri (50 ans) a été arrêté en Afghanistan en 2005 et transféré dans une prison secrète de la CIA en Egypte, et serait toujours en détention. Mais d’autres sources soulignent que ce terroriste a été libéré dans le cadre d’un deal entre la Syrie et les Etats-Unis, et se trouverait aujourd’hui en Irak.

 

Canicule à Moscou: 50% de morts en plus Source; A/F/Pfeux.russie1

La fumée des feux de tourbières a rendu l'air encore plus irrespirable à Moscou. [Reuters]
Dans la capitale russe, près de 5 000 morts supplémentaires imputables à la canicule ont été enregistrés. Les pires feux de forêts dans l'histoire de la Russie moderne ont forcé vendredi les autorités à faire appel aux volontaires, après avoir dû déplacer des missiles et organiser une surveillance des zones à risque nucléaire. Moscou étouffait dans la fumée et la canicule.
Le ministère des Situations d'urgences, qui lutte contre ces feux de forêt sans précédent, a lancé un appel à "toutes les personnes souhaitant apporter leur aide" dans la région de la Russie centrale, a indiqué un porte-parole. Selon le ministère, la situation reste "compliquée" dans les régions de Nijni-Novgorod et de Moscou".

Près de 500 militaires abattaient vendredi la forêt autour du centre nucléaire de Sarov (région de Nijni-Novgorod, 500 km à l'est de Moscou) pour écarter définitivement le risque de propagation du feu, a indiqué un porte-parole.
feux 137758-70810-jpg 47051Les autorités, après avoir dit plusieurs fois qu'il n'y avait aucun risque, ont affirmé en définitive que tous les matériaux radioactifs avaient été évacués du centre au début de la semaine. Le ministère de la Défense a lui aussi annoncé jeudi soir avoir transféré "vers un endroit sûr" des missiles d'un dépôt de la région de Moscou.

Le parquet militaire a reconnu vendredi qu'un incendie avait détruit le 29 juillet une base logistique d'une unité de parachutistes, portant à deux le nombre d'installations de l'armée russe ravagées par les flammes.

Medvedev: "patience!"
Le ministère des Situations d'urgence a encore indiqué surveiller particulièrement la situation dans la région de Briansk, à la frontière avec l'Ukraine, dont le sol et les végétaux avaient été contaminés lors de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986. Un incendie pourrait propager cette pollution.
Moscou a été à nouveau envahi vendredi par la fumée des feux de tourbières, qui y rendent l'air irrespirable. Le président Dmitri Medvedev a jugé "suffocante" l'atmosphère de la capitale russe et a appelé les Moscovites à faire "preuve de patience", lors d'une visite d'une centrale d'appel des urgences médicales de Moscou.
Les ventes de masques ont explosé ces derniers jours alors que la concentration d'oxyde de carbone dépassait de quatre fois les seuils d'alerte, selon l'observatoire local de la qualité de l'air.
Santé publique détériorée
Canicule et pollution ont déjà eu de graves conséquences pour la santé publique. Le nombre de décès à Moscou en juillet Russie feux.137977-70939-jpg 47238a augmenté de plus de 50% par rapport au même mois de l'année dernière, avec près de 5000 morts supplémentaires imputables à la canicule, ont indiqué les services de l'état-civil de la capitale.

Le bilan officiel des pertes humaines dans les feux de forêt qui font rage sur des milliers d'hectares dans l'ouest du pays est passé vendredi de 50 à 52 tués. Le chef des services sanitaires russes Guennadi Onichtchenko a fait état vendredi de 78 camps de vacances fermés en Russie à cause de la canicule et de la fumée.
La fumée a rendu difficilement visibles les tours du Kremlin et les coupoles des églises dans la capitale, et a perturbé dans la matinée le fonctionnement des aéroports moscovites. La navigation des bateaux mouches sur la Moskova a également été suspendue en raison de la mauvaise visibilité.

Source:afp/md/ther